Gueules d’Union. USG

UPDATE  14.09.2019

100 ans du stade Joseph Marien. Argentique. Olympus Trip35. Ultramax 400.

USG-9USG-7USG-5USG-4USGUSG-3USG-6

Un dimanche à l’unisson.

Pour la première fois, je me suis rendu dans le mythique stade de l’Union Saint-Gilloise, le parc Duden. Après-midi ensoleillée, match au sommet contre le FC Maline, prétendant au titre. Les conditions était réunies pour faciliter l’intégration du rugbyman que je suis.

C’est que, depuis tout petit, on me rappelle le vieux dicton « ..sport de brute, joué par des gentlemans et l’inverse ». Heureusement, on m’a souvent vanté la convivialité des dimanches à l’Union, la gouaille des supporters locaux, historiques ou néophytes. C’est donc armé d’un 35mm que je me suis rendu sur place, afin d’imprimer sur mon capteurces « geules » qui font l’Union.

GDU3-01GDU-9-02GDU12-02GDU1-01GDU10-02GDU14-02

J’y ai trouvé un terrain d’investigation accessible, des gens prêts à échanger, tous âges confondus. Et c’est ce qui m’a attiré : demander aux « historiques » ce qu’il pensent de l’évolution du club, aujourd’hui envahi de supporters du dimanche.

Bien sûr, les avis divergent. J’ai d’abord noté une séparation nette, géographique, entre le « kop », les « vrais », ceux qui chantent et font vivre la tribune et.. le reste. Dommage. Pas faute d’essayer de la part de Dylan, le leader de la tribune, qui s’est époumoné afin d’étendre le chant sur l’entièreté des places. Mais la mayonnaise n’a pas prise.

Force est de constater que chacun supporte à sa manière. Certains viennent pour discuter, se retrouver dans les tribunes et échanger les dernières nouvelles tandis que d’autres sont là retrouver leur amant(e), leur club, leur équipe. Pas facile de les rassembler.

GDU-8-02

GDU2-01GDU6-02GDU-4-02GDU5Final-02GDU4FinalGDU7-01

Avant et surtout après le match, c’est en traînant dans le club house que le vrai visage de l’Union m’est apparu : ils étaient là, les historiques ! Prêts à parler de tout et de rien, à poser devant l’objectif, à raconter leur parcours, variés, leurs grands moments, le fossé générationnel, la politique sportive de l’union et même les prochaines élections (et oui, Mr le Bourgmestre est de la partie). Pas un mot sur les événements malencontreux de la fin de match (5 cartons rouges, insultes racistes, affaire en cours), mais ce n’est pas plus mal.

Après une année loin de Bruxelles, c’est avec nostalgie de je venais retrouver mes Bruxellois, nos expressions, les litres de bière qui m’ont tellement manqués et je ne pouvais pas mieux l’apprécier que dans cet antre historique de la vie culturelle de notre capitale.

Geules de l’Union, ce sont 14 portraits colorés en bleu et jaune, pour un dimanche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s